Aide humanitaire de la France en Somalie en 2018 [en]

L’aide humanitaire de la France en Somalie en 2018 s’est élevée à 1 385 000 € en faveur de l’amélioration des conditions de vie des déplacés internes. Ce public, particulièrement vulnérable et en forte expansion (2,6 millions en novembre 2018 soit plus de 20% de la population), concentre près de 60% des personnes en situation de crise alimentaire et en situation d’urgence alimentaire en Somalie.

Notre aide humanitaire comprend deux volets : l’un, versé sous la forme d’une contribution volontaire d’1 M€ aux activités du HCR (Haut-Commissariat des Réfugiés) en Somalie (https://www.unhcr.org/somalia.html ) ; le second ,financé par le Fonds d’Urgence Humanitaire du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (385 000 €) contribue aux actions de deux ONG françaises : Secours Islamique France (SIF) et Action Contre la Faim (ACF).
Le projet mis en œuvre par ACF, intitulé Emergency response for internally displaced Somali people affected by drought and conflict in Bakool region, South West state, Somalia, a été soutenu à hauteur de 300 000€ par le FUH. Le projet, démarré en octobre 2018 pour une durée d’un an, a deux composantes : santé et nutrition (sensibilisation, distribution de bons alimentaires d’une valeur de 45 USD/mois/ménage pendant 4 mois, formation des mères à détecter les cas de malnutrition aiguë chez leurs enfants) et WASH (sensibilisation, distribution de 400 kits de traitement de l’eau, construction de 10 sanitaires, construction et réhabilitation de points d’eau bénéficiant à 2000 personnes).
Le projet mis en œuvre par le SIF, intitulé « Emergency Drought Response- Multi-sectoral assistance to the internally displaced persons (IDPs) in Kismayo, Somalia », a été soutenu à hauteur de 85 000€ en 2018 et s’est clôturé en juillet 2018. Cofinancé par le SIF et par l’Agence allemande de coopération internationale (GIZ), il a permis de financer pour 1000 ménages déplacés internes à Kismayo l’accès à la nourriture (bons alimentaires de 50 USD/mois/ménage pendant 6 mois et distribution de kits de cuisine), l’accès à l’eau potable (bons eau potable de 40 litres/jour/ménage pendant 10 mois), et l’accès à l’hygiène (sensibilisation à l’hygiène et distribution de kits). Les fonds de l’aide humanitaire française reçus en 2018 ont été attribués en intégralité aux activités liées à l’accès à l’eau potable.

Dernière modification : 18/01/2019

Haut de page