Appui au maintien du français à Kakuma [en]

Sur une population de 185 000 réfugiés environ, Kakuma compte autour de 16 000 francophones natifs et dans ce cadre, le service linguistique de l’ambassade de France soutien depuis plusieurs année la formation en didactique du Français Langue Étrangère (FLE).

Sur une population de 185 000 réfugiés environ, Kakuma compte autour de 16 000 francophones natifs, issus de pays comme le Rwanda, le Burundi, et le Congo.

JPEG

Dans ce cadre, le service linguistique de l’ambassade de France soutien depuis plusieurs année la formation en didactique du Français Langue Étrangère (FLE).
En effet, ne pas perdre le français d’une génération à l’autre permettra à ces populations de se réintégrer dans leur pays lorsqu’ils pourront y retourner, comme c’est le cas en ce moment pour une partie des réfugiés d’origine rwandaise.

JPEG

Suite aux déplacements de l’Attachée de coopération pour le français et de la Chargée de mission grâce au Fonds Social de Développement et affaires humanitaires de l’Ambassade de France, une première mission de formation a été mise en place.

JPEG

L’Ambassade de France a fourni des ressources pédagogiques (livres et manuels de FLE) et proposé une formation de deux jours sur leur usage au début du mois d’avril 2019.

D’autres formations sont en cours d’élaboration avec des partenaires aussi variés que les Nations Unies, les JRS (Jésuites Refugee Services) ou encore le groupement de professeurs retraités d’AGIR (Action Générale des Intervenants Retraités) et le GREF (Groupement des éducateurs sans frontières).

JPEG

Dernière modification : 12/04/2019

Haut de page