Création d´une première certification en swahili : Promouvoir la reconnaissance du swahili comme langue continentale et mondiale [en]

Depuis janvier, le swahili est devenu une nouvelle matière optionnelle dans les écoles sud-africaines. L’intérêt croissant pour l’apprentissage du swahili dans le monde entier est un indicateur de son importance internationale croissante. Toutefois, à ce jour, il n’existe pas d’organisme international de test en ligne pour le swahili comme c’est le cas pour les langues internationales comme l’anglais, le français, l’arabe, le mandarin, etc.
Dans ce contexte, et en accord avec les objectifs d´une part de promotion du plurilinguisme développés par le Président Macron dans le discours du 20 mars 2018 « Une ambition pour la langue française et le plurilinguisme », ainsi que la stratégie de diplomatie culturelle développée par le Ministère kényan des affaires étrangères sur ces questions, les services linguistiques du SCAC ont pris attache en 2019 avec les services éducatifs du National Museum of Kenya afin de proposer un appui à la création d´une certification en swahili. Le National Museum of Kenya a pour rôle est de collecter, préserver, étudier, documenter et présenter le patrimoine culturel et naturel passé et présent du Kenya. Le directeur des NMK a récemment bénéficié d´une tournée dans plusieurs musées français. La question de la langue swahili, patrimoine linguistique, est une prérogative du NMK. Les responsables pédagogiques du NMK se sont rapidement saisis de cette opportunité et se sont appropriés le projet ambitieux de la création d´une certification, instrument de promotion de la langue et source potentielle de revenus.

JPEG

Le NMK s´est doté d´un comité pour la langue swahili et la mission d`un expert de France Education International, M. Sébastien Georges, responsable de l’Unité Qualité & Expertise, et du Département Évaluation & Certification de France Education Internation (opérateur du ministère français de l´éducation nationale et de la jeunesse) a été rendue possible. Le séminaire s´est tenu du 23 au 27 septembre 2019 à l’intention du personnel des Musées nationaux du Kenya de trois directions réunissant les départements des sciences et des arts. Au total, trente-deux (32) employés de la Direction des antiquités, des sites et des monuments (DASM) et de la Direction des dépôts nationaux et de la recherche (DNRR). Le séminaire a été officiellement ouvert lundi matin par M. Stanvolous Ongalo, Directeur de l’administration et des ressources humaines (DASM) de la NMK, Purity Kiura, directeur du dépôt national et de la recherche, Mary Gikungu et Wanja Head coordinatrice du comité. L’Ambassade de France était représentée par M. Cyril Gerardon, COCAC et Mme Julie Briand Attachée de coopération pour le français et Mélanie Vial ; chargée de mission éducative et linguistique.

JPEG

Avant la clôture de la formation, une réunion de travail s´est tenue le 27 septembre à l´ambassade entre un groupe de l’Institut de formation des Musées nationaux du patrimoine kényan (NMK-HTI) dirigé par M. Khalid Kitito, chef coordinateur, accompagné de Mme Saadu Rashid, Mme Munira Mohamed et M. Francis Salonik et le SCAC avec M. Cyril Gerardon, COCAC, Mme Julie Briand, attachée de coopération pour le français, Mélanie Vial, chargée de mission éducative et Mme Maëline Le Lay, chercheuse en littérature à l’Institut français de recherche en Afrique (IFRA) et au CNRS. M. Georges a pu exposer les perspectives possibles au développement d´une certification swahili.

Dernière modification : 27/01/2020

Haut de page