L’Agence Française de Développement (AFD) [en]

PNG

L’AFD est la banque française de développement. Publique et solidaire, elle s’engage sur des projets qui améliorent concrètement le quotidien des populations, dans les pays en développement, émergents et l’Outre-mer.

Intervenant dans de nombreux secteurs - énergie, santé, biodiversité, eau, numérique, formation-, l’AFD accompagne la transition vers un monde plus sûr, plus juste et plus durable, un monde en commun. Son action s’inscrit pleinement dans le cadre des objectifs de développement durable (ODD).

Présente dans 108 pays via un réseau de 85 agences, l’AFD finance, suit et accompagne aujourd’hui plus de 2500projets de développement. En 2016, l’AFD a consacré 9,4 milliards d’euros au financement de projets dans les pays en développement et en faveur des Outre-mer.

kenya.afd.fr

JPEG

Filiale de l’Agence Française de Développement (AFD) dédiée au secteur privé, Proparco intervient depuis 40 ans en faveur du développement durable.

Présente dans 80 pays d’Afrique, d’Asie, d’Amérique latine ou encore du Moyen-Orient, elle participe au financement et à l’accompagnement d’entreprises et d’institutions financières.

Proparco figure aujourd’hui parmi les principales institutions européennes de financement du développement, avec lesquelles elle réalise de nombreuses opérations conjointes. Son action se concentre sur les secteurs clés du développement : les infrastructures avec un focus sur les énergies renouvelables, l’agro-industrie, la finance, la santé, l’éducation… Ses interventions participent à la création d’emplois, la fourniture de biens et de services essentiels, et plus largement à la réduction de la pauvreté et la lutte contre le changement climatique.

Au-delà des financements, le rôle de Proparco est d’encourager l’émergence d’acteurs économiques et financiers responsables et innovants dans les pays en développement et émergents. Elle accompagne ainsi ses clients vers de meilleures performances en matière environnementale, sociale et de gouvernance.

Pour réaliser sa mission, Proparco s’appuie sur une gouvernance plurielle. Aux côtés de l’AFD, son actionnaire majoritaire, elle réunit des institutions financières publiques et privées françaises, africaines et latino-américaines, des sociétés de services, des industriels actifs dans ses pays d’intervention, ainsi que des fonds et fondations éthiques. En 2016, Proparco a consacré 1,279 milliards d’euros au financement de projets dans les pays en développement et en faveur des Outre-mer.

proparco.fr

JPEG

Le Fonds Français pour l’Environnement Mondial (FFEM) est un instrument financier de la politique française de coopération et de développement, dédié à la protection de l’environnement. Sa mission est de cofinancer des projets à forte composante environnementale, dans les pays en développement et émergents.

Depuis 1994, il intervient dans six domaines de l’environnement mondial : biodiversité, changement climatique, eaux internationales, dégradation des terres, polluants chimiques, couche d’ozone stratosphérique. Son pilotage est assuré par cinq ministères (économie et finances, affaires étrangères, environnement, recherche, agriculture) et l’Agence Française de Développement (AFD). Son secrétariat et sa gestion financière sont confiés à l’AFD.

A la fin 2016, le FFEM a cofinancé 301 projets, à hauteur de 355 millions d’euros dont 68% sont situés en Afrique et en Méditerranée.

ffem.fr - @ : ffem@afd.fr

Dernière modification : 28/08/2017

Haut de page