Premier stage d’habilitation des formateurs d’examinateurs-correcteurs du DELF et du DALF au Kenya [en]

La mission qui s’est déroulé du 9 au 14 décembre s’inscrit dans un projet global de développement des certifications au Kenya et de formation continue des professeurs de FLE, des Alliances comme des écoles primaires et secondaires, et des universités.
Dans le cadre d’une politique de développement des certifications au Kenya, le service de coopération linguistique a organisé, à l’Alliance Française de Nairobi une formation de formateurs d’examinateurs-correcteur DELF-DALF. Sur les 5 dernières années, 9099 candidats se sont inscrits aux épreuves du DELF-DALF au Kenya. La formation s’est déroulée à l’Alliance française de Nairobi du 9 au 14 décembre 2019.

JPEG

Elle a été ouverte par Mme Julie BRIAND (attachée de coopération pour le français), par Mme Sabrine TEBESSI (directrice adjointe de l’Alliance française de Nairobi) et par Mme Mélanie Vial (Chargée de mission éducative et linguistique). L’ACPF, dans son discours d’ouverture a tenu a rappelé la qualité des enseignants présents et l’engagement qu’ils prenaient. Leur rôle en tant que futurs formateur d’examinateurs-correcteurs des examens DELF-DALF étant déterminant puisque porteur du développement voire de l’institutionnalisation des certifications françaises.

À l’issue du stage, en concertation avec Sabrine Tebessi responsable de la gestion centrale des examens du DELF et du DALF, une attestation d’habilitation valable 5 ans a été délivrée à celles et ceux qui ont réussi leur habilitation. Cette habilitation, non automatique, requiert non seulement une assiduité complète à la formation mais aussi un investissement exemplaire afin de développer l’ensemble des compétences nécessaires pour :

• Approfondir vos connaissances relatives au dispositif du DELF-DALF ;
• Organiser et animer une formation d’examinateurs-correcteurs DELF-DALF ;
• Réussir le test final est une condition pour l’obtention de votre habilitation.

10 professeurs kényans ont été habilités à l’issue de la première formation d’habilitation des formateurs d’examinateurs-correcteurs organisée au Kenya

Dernière modification : 24/01/2020

Haut de page