Projet Solaire à K.U [en]

L’université Kenyatta compte aujourd’hui 50 000 étudiants, et occupe un site de 400 hectares proche de Nairobi, ainsi que plusieurs sites répartis sur le territoire. En 2010, l’université s’est dotée d’un plan stratégique à dix ans reposant sur le développement de filières de formation et de recherche d’excellence, dans les énergies renouvelables notamment, et prévoyant la construction de nouvelles infrastructures (bâtiments, parcs industriels, centrale de génération électrique, hôpital universitaire en construction).
Projet pilote - JPEG
La France a financé un projet démonstrateur photovoltaïque de 100kW sur le campus de l’université - inauguré le 4 décembre 2017 par Nicolas Hulot -, ainsi que l’étude de faisabilité pour une centrale de capacité 10MW dans une seconde phase. Le projet vise à aider l’université à faire face à l’augmentation de ses consommations et de sa facture énergétiques, en ayant recours à l’autoconsommation permise par le cadre réglementaire au Kenya.
Ministre Hulot prononce son discour à K.U - JPEG
Le projet vise également à soutenir les ambitions de l’université dans la mise en place de cycles de formation professionnelle technique dans le domaine de l’énergie solaire, notamment par la définition de cursus adaptés aux besoins de la filière et par la réalisation du démonstrateur qui sera utilisé dans le cadre de la formation.
Réunion bilatérale avec le Ministre de l'enérgie Hon. Keter - JPEG
Une collaboration entre l’Université et le CEA-LITEN est également envisagée pour ouvrir des collaborations dans la recherche sur les technologies solaires photovoltaïques.
Lancement du projet solaire - JPEG

Dernière modification : 12/01/2018

Haut de page